Françoise Thyrion affiche une posi­tion mili­tante, qui l’honore, pour pré­sen­ter sa pièce. Les vio­lences faites aux femmes, le manque de repères pater­nels, la vio­lence humaine pas si ani­male que ça…
Sur ce « bord de scène » avec l’auteure, la comé­dienne, les femmes et les hommes pré­sents dans la salle, nous pro­po­se­rons notre éclai­rage laca­nien pour lire le malaise contem­po­rain, au risque d’une cer­taine dis­so­nance avec les approches et les convic­tions de cha­cun, sur ces ques­tions du patriar­cat, de son déclin et de ses consé­quences.

Alain Cochard
Nantes — novembre 2016

cri-de-la-sourisLE CRI DE LA SOURIS
 texte de Françoise Thyrion
avec Any Mendieta et Thibault Deblache

« J’ai écrit ce texte pour toutes celles qui ont accom­pa­gné les femmes du MLF et qui ont reven­di­qué avec elles :
mon corps est à moi !
J’ai écrit ce texte pour toute une jeu­nesse en manque de repères pater­nels.
J’ai écrit ce texte pour tous les hommes qui souffrent de leur pater­ni­té man­quée.…
L’histoire vous sera racon­tée par un chat et une sou­ris.…
Dans le couple qui est le chat ? Qui est la sou­ris ?
Bourreau et vic­time, ne sommes-nous pas sou­vent les deux à la fois ? »
Le spec­tacle sera sui­vi par un « bord de scène », ani­mé par Alain Cochard, psy­cha­na­lyste, la comé­dienne Any Mendieta et l’au­teure,
Françoise Thyrion

SALLE VASSE —18 Rue Colbert — 44000 Nantes
Jeudi 17 novembre à 20H30
Réservation : 02 40 73 12 60
info@sallevasse.fr

Tarif 8 € / 12 €

Print Friendly, PDF & Email